2024-1534972 – Directeur de projet (F/H) – stratégie utilisation secondaire des données de santé H/F

Domaine / Métier : Numérique/Directrice / Directeur de projets SI
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
Description du poste :
Le potentiel français de réutilisation des données de santé pour la recherche et l’innovation est important mais insuffisamment exploité. On pense en premier lieu au potentiel du SNDS mais le périmètre est plus large intégrant un patrimoine de données de santé très riche notamment via les entrepôts de données de santé (EDS) hospitaliers, les cohortes… Le récent rapport de la mission sur l’utilisation secondaire des données de santé pilotée par Jérôme Marchand-Arvier souligne ce constat et l’importance d’agir rapidement dans un contexte international compétitif.
Dans la droite ligne de ces recommandations, la Délégation au numérique en santé avec la DREES, la Plateforme des données de santé et les autres directions concernées, pilote les travaux autour d’’une feuille de route sur l’’utilisation secondaire des données de santé afin de libérer le potentiel des données de santé pour l’’innovation et la recherche, dont l’’objectif de finalisation est prévu fin S1 2024. Il s’agit également d’une priorité majeure de feuille de route du numérique en santé publiée en 2023.
Dans cette organisation et ce contexte, le directeur de projet aura pour missions de :
– Coordonner l’élaboration et le bon déroulement de la feuille de route sur l’utilisation secondaire des données de santé, en lien avec le Comité Stratégique des données de santé et l’ensemble des parties prenantes. Cette tâche s’appuiera initialement sur les recommandations de la mission de Jérôme Marchand-Arvier ;
– Réaliser un suivi global de ce plan d’action au niveau interministériel, incluant, les grands thèmes suivants :
– L’hébergement des données de santé en vue de leur usage secondaire, comprenant les sujets en lien avec l’hébergement du SNDS et le suivi des offres souveraines ;
– Les aspects technologiques : formats de données, interopérabilité, mise en qualité, API, etc.
– Les aspects réglementaires au niveau Français et Européen sur l’usage secondaire des données de santé (allègement des processus réglementaires, évolution des méthodologies de référence, transparence vis-à-vis des patients) ;
– La dimension contractuelle ;
– Le développement des offres de services en lien avec la Plateforme des données de santé ;
– Le volet financement des entrepôts de données de santé, y compris la partie redevance et valorisation des données, en s’appuyant sur les compétences et analyses déjà en cours à la DNS et au sein du ministère en charge de la santé.

Pour cela le directeur de projets devra :
– Entretenir des liens transverses efficaces avec les acteurs suivants :
– Institutionnels, notamment : CNAM, Plateforme des Données de Santé, DREES, DGOS, DGRI, DGE, CNIL, ANS, DINUM, DITP, ANSSI ;
– Les EDS des producteurs de données publics et privés ;
– Les entreprises privées fournisseurs de produits et services ;
– Les académiques et l’écosystème de la recherche ;
– Interagir avec des experts techniques internes et externes sur les EDS

Savoirs :
– Connaissances approfondies de l’écosystème des données de santé : acteurs publics, privés, entrepôts hospitaliers, privés, start-ups proposant des logiciels et services pour les entrepôts, projets de recherche sur les données au niveau Français et Européen
– Expérience significative dans des projets de recherches publics et/ou industriels sur des données santé
– Une expérience de demande et d’utilisation du SNDS est un plus
– Une expérience des méthodes de référence CNIL et de dialogue avec la CNIL est un plus
– Connaissance sur le nouveau règlement EHDS
– Bonnes connaissances de l’organisation administrative dans le domaine de la santé, de la recherche et de l’enseignement supérieur
– Bonnes connaissances des projets numériques et de l’écosystème du numérique en santé au sens large
Savoirs faire :
– Maîtrise des enjeux du management transverse
– Capacité à restituer des problèmes complexes, esprit de synthèse et pragmatisme
– Capacité d’initiative et de proposition pour définir les cadres propices de coordination et de supervision
– Capacité à communiquer et à partager les enjeux et priorités définies par la DNS, dans le cadre de la stratégie d’accélération santé numérique (SASN) notamment
– Sens de l’organisation et des priorités
Savoir être :
– Capacité d’écoute
– Esprit facilitateur
– Goût pour le travail en équipe
La DNS est attachée à la mixité et à la diversité. Nous veillons à ce que toutes les candidatures soient traitées de manière égale et équitable tout au long de notre processus de recrutement.
Géolocalisation du poste : 75007 Paris, France
Niveau d’études / Diplôme : Niveau 8 Doctorat/diplômes équivalents
Langue / Niveau :
Anglais : Maîtrise
POSTULER SUR LE SITE

Postuler